Fashion week de Paris, Imane Ayissi met l’Afrique en avant

Fashion week de Paris, Imane Ayissi met l’Afrique en avant

Passé de danseur de ballet à créateur de mode, le styliste Imane Ayissi espère entrer dans la cour des grands avec sa collection « Karralokga » à la Fashion Week à Paris. Après plusieurs années de travail acharné, Imane Ayissi a finalement pu attirer l’attention de la Fédération de la Haute couture et de la mode. C’était le rêve de ce grand créateur de mode; car pour lui, il s’agit de la plus importante cérémonie du monde de la mode. Après avoir participé à plusieurs évènements de la mode en Afrique, notamment le Festival mondial des arts nègres au Sénégal, l’Arise Fashion Show au Nigéria et le Festival design et mode de Carthage en Tunisie. Le couturier camerounais fait un pas de géant en présentant sa collection printemps-été à la Fashion Week de Paris.

Les étoffes typiquement africaines

Le couture ne se contente pas de faire défiler ses mannequins à la Fashion Week. C’est pour lui une opportunité de mettre en valeur les étoffes africaines, promouvoir la noblesse et le patrimoine de cette belle Afrique. Imane Ayissi présente le tissu africain dans toute sa splendeur toujours dans la modernité.

Le styliste a su rentrer dans le cercle fermé du monde de la mode en mettant en avant les belles étoffes de son continent d’origine. Imane Ayissi présente aux yeux du monde les étoffes telles que: le kente, les tie et dye du Cameroun, les tissages d’Akan, l’obom, etc., sans toutefois faire usage du wax. Il affirme que le wax n’est pas le seul tissu de l’Afrique et qu’il faudrait promouvoir les autres tissus méconnus du public.

gerzat

Les commentaires sont fermés.